Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
D'écrits de joie

Pensées qui n'engagent à rien

10 Novembre 2006 , Rédigé par Caplas Publié dans #ecrits-de-joie

En tôle, même le parloir est annoncé comme une sanction.

J'ai envie de vous inviter ce soir. Comme plat principal.

Il est faux de dire que le ridicule ne tue pas. Il tue ceux qui s'en rendent compte.

 

L'amour est un piège. Il force à penser, donc s'inquiéter. Et plus on aime, plus on se torture l'esprit. Au bout du compte on se chope un ulcère. L'amour est une invention de médecin.

 

Une bougie, sueur d'abeille, pleure ses larmes de cire.
 
Aimer beaucoup, c'est déjà ne plus aimer tout à fait.

Chez l'homme, le centre est son nombril. En politique, bizarrement, à la tête du centre, se trouve souvent un trou du cul.

 

L'homme a envoyé des satellites pour s'observer. Il aurait mieux fait d'envoyer des miroirs.

 

Quant t'as le moral à l'automne, ce sont tes cheveux qui tombent.

Je crois autant à l'amitié sincère d'un homme avec une belle femme qu'à la sincérité d'un politicien ou à la subtilité d'un CRS.

 

Démocratie : régime à géométrie variable dont le fruit profite non au consommateur mais au producteur.

 

La masturbation, c'est se concentrer sur un unique objet.

Ce n'est pas de cracher dans la soupe qui est important, c'est de la manger.

 

La Mort : pute universelle qui se donne à tous gratuitement.

Ah Madame ! si vos idées étaient aussi avancées que votre âge.

 

Dieu est en nous ? Qu’il frappe à la porte avant d’entrer la prochaine fois !

 
Le problème avec le racisme est qu’il vient toujours de l’étranger.
 

L’amour, c’est comme un orage d’été : ça s’annonce bruyamment, ça tombe d’un coup et ça sèche en un rien de temps.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Mes meilleures félicitations pour votre superbe site ! Parfait !!!
Répondre
G
Bonze a l'or (c'est lui, qu'on l'attrape !)Sympathique plus que tout. (comme tout était déjà pris)C'est étrange, ouam a oublié "quand homme blanc coupé du bois, hiver sera rude" ... sagesse sioux.Et autres :- A Saint malo  la mer est peu salée, ce doit être du sel fin (entendu en live !!!),  - Ce vin a un bon degré de buvance (du même auteur, ça nous change du griffu bon marché habituel...),- Il va pleuvoir, je rentre, j'ai horreur de prendre ma douche mouillée...,- Hey les mecs, j'ai une idée...si on faisait un truc cool....J'arrête là, continue, c'est bien
Répondre
J
Salut à toi camarade !<br /> une petite visite sur ton blog après avoir passé la nuit près des instances républicaines ! quel plaisir de lire quelques pensées bien pensées sur la politique... surtout en ce moment !<br /> mais pour la première phrase du blog, enfin la première que j'ai lue, rassure moi ...<br /> des femmes m'habitent chaque jour, la réciproque est hélas moins vraie ! <br /> j'espère que tu ne fais pas allusion à la contrepèterie, " des bites m'affament chaque jour"... <br /> oui c'est facile mais c'est pas cher alors j'en profite !!!<br /> j'ai adoré de voltaire à la lune !!!<br /> bonjour à toute la famille , jean luc
Répondre
O
Fesse tival de lieux peu communs...<br /> De goupil a Renard en passant par la Loraine avec mes desproges... yadkoi fer à cheval !!!<br /> Moiki suis assez friands (au fromage) de ce genre d'aphrodisiaphorisme, je suis servi... et j'relance dedeux R2<br /> Aimer c'est aimer mais en moins bien<br /> Donner c'est donner pas donner c'est con<br /> Pingouin dans les champs... hiver méchant !<br />  <br />  
Répondre